vendredi 31 janvier 2014

Saga Entre chiens et Loups Tome 1,2 & 3 de Malorie Blackman



Date de parution: 2006
Édition: Milan
Nombre de pages: 396 pages
ISBN: 2745957252


Quatrième de couverture:  Callum m'a regardée. Je ne savais pas, avant cela, à quel point un regard pouvait être physique. Callum m'a caressé les joues, puis sa main a touché mes lèvres et mon nez et mon front. J'ai fermé les yeux et je l'ai senti effleurer mes paupières. Puis ses lèvres ont pris le relais et ont à leur tour exploré mon visage. Nous allions faire durer ce moment.
Le faire durer une éternité. Callum avait raison : nous étions ici et maintenant. C'était tout ce qui comptait. Je me suis laissée aller, prête à suivre Callum partout où il voudrait m'emmener. Au paradis. Ou en enfer.

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes.
C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin...
Et s'ils changeaient ce monde ? 


Mon avis: Un premier tome qui nous plonge dans un monde coupé en deux où seuls les Primas ont des droits.  L'histoire d'amour entre Sephy, Prima et fille de Ministre et Callum, Nihil qui voit ses rêves de s'en sortir s'envoler au fil du récit est plus que touchante. Elle est poignante.
J'ai aimé ce couple qui ne peut vivre son amour au grand jour et lorsqu'ils tentent enfin de le faire, la fin est tragique. 
Cependant, on referme ce livre avec une once d'espoir avec la naissance de Callie Rose, fille de Sephy et Callum. Parviendra-t-elle à changer les choses ? 
Ce livre m'a fait ressentir tout un tas d'émotions: un sentiment profond d'injustice, de la colère, de la honte pour ces hommes à l'esprit totalement fermé, de l'espoir et de la tristesse, beaucoup de tristesse à la fin..
J'ai également particulièrement apprécié l'habileté de l'auteure à inverser les rôles dans ce roman par rapport à notre société actuelle et passée. Inversion qui pousse le lecteur à réfléchir et à éprouver de l'empathie.
Le style de narration est très agréable et j'ai aimé avoir les différents points de vue des personnages à chaque chapitre.

Citation: " Mon désespoir était le sien, son désespoir était le mien. Comme si le seul rempart que nous avions trouvé contre le monde était notre amour."





 Date de parution: 2006
Edition: Milan
Nombre de pages: 390 pages
ISBN: 2745920359


Quatrième de couverture:  J'ai compris que je ne savais rien de la manière dont je devais m'occuper de toi, Callie. Tu n'étais plus une chose sans nom, sans réalité. Tu n'étais plus un idéal romantique ou une simple manière de punir mon père. Tu étais une vraie personne. Et tu avais besoin de moi pour survivre. Callie Rose. Ma chair et mon sang. A moitié Callum, à moitié moi, et cent pour cent toi. Pas une poupée, pas un symbole, ni une idée, mais une vraie personne avec une vie toute neuve qui s'ouvrait à elle. Et sous mon entière responsabilité. " Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Noirs et Blancs ne se mélangent pas. Jamais. Pourtant, Callie Rose est née. Enfant de l'amour pour Sephy et Callum, ses parents. Enfant de la honte pour le monde entier. Chacun doit alors choisir son camp et sa couleur. Mais pour certains, cette couleur prend une teinte dangereuse... celle de la haine.

Mon avis:  Un deuxième tome qui m'a encore une fois passionnée, aussitôt commencé aussitôt terminé! 
Sephy doit élever seule sa fille Callie Rose alors qu'elle a rompu tout lien avec sa famille. Jude, le frère de Callum assoiffé de vengeance est à ses trousses. 
Le roman alterne encore une fois les différents points de vue et les personnages plus secondaires prennent plus d'ampleur dans ce tome: la mère de Sephy, la mère de Callum, Jude..
La haine que suscite la naissance de Callie Rose ne s'apaise et Sephy essuie quotidiennement des insultes. En plus de cela, elle n'arrive pas à oublier Callum et à avancer. Si jusque là elle s'est toujours montrée très forte elle n'est pas loin de laisser tomber..
On en apprend également plus sur Jude et son personnage devient touchant également et beaucoup plus profond. Jusqu'où ira-t-il pour accomplir sa vengeance ?


Citation: "Callie Rose n'est ni Nihil, ni Prima. Et dans ce monde où chacun doit appartenir à une catégorie, à une caste, elle se sentira peut-être obligée de choisir son camp. Alors qu'elle appartient aux deux. Alors qu'elle n'appartient à aucun."





Date de parution: 2006
Édition: Milan
Nombre de pages: 473 pages
ISBN: 2745920383

Quatrième de couverture:  Voilà les choses de ma vie dont le suis sûre je m'appelle Callie Rose. Je n'ai pas de nom de famille. J'ai seize ans aujourd'hui. Bon anniversaire, Callie Rose. Ma mère s'appelle Perséphone Hadley, fille de Kamal Hadley. Kamal Hadley est le chef de l'opposition - et c'est un salaud intégral. Ma mère est une Prima - elle fait donc partie de la soi-disant élite dirigeante. Mon père s'appelait Callunt McGrégor. Mon père était un Nihil. Mon père était un meurtrier. Mon père était un violeur. Mon père était un terroriste. Mon père brûle en enfer. Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Dans ce monde, une enfant métisse est pourtant née, Callie Rose. Une vie entre le blanc et le noir. Entre l'amour et la haine. Entre des adultes prisonniers de leurs propres vies, de leurs propres destins. Viendra alors son tour de faire un choix. Le choix d'aimer, malgré tous, malgré tout... 


Mon avis: Ce tome est consacré à Callie Rose et à la découverte de la vérité. Sa mère lui a caché de nombreux éléments sur son père et lorsque la vérité éclate Callie Rose ne veut plus entendre parler d'elle. Jude se rapproche de sa nièce durant ce livre afin de l'utiliser pour parvenir à ses fins.
Je n'en dirait pas plus mais à la fin l'espoir est présent une nouvelle fois...

Citation: "Le passé est souvent la clé qui ouvre la porte du futur."

Un mot sur l'auteur:  Malorie Blackman est née à Londres en 1962. D'abord ingénieur informatique, elle devient rapidement auteur à temps plein, à la suite du succès de son premier roman, Hacker, qui rafle à sa sortie en 1994 les principaux prix de littérature jeunesse en Angleterre. Depuis, elle est devenue un auteur majeur de littérature jeunesse en Angleterre. 

Ma note:  5/5
Une saga poignante qui nous tient en haleine tout le long.



8 commentaires:

  1. je n'ai lu que le premier tome de cette saga. Il m'avait énormément marqué. Tu me donnes envie de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les trois tomes sont tous aussi géniaux! Me reste plus que le 4 à lire :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Elle est super, j'espère que tu l'aimeras aussi :)

      Supprimer
  3. Je n'ai lu que le tome 1 de cette saga, il faudrait que je lise la suite, tu me donnes envie de m'y replonger!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente alors, c'est une belle saga, j'espère que tu aimeras la suite ;)

      Supprimer
  4. Houla ! Je vais pas lire les Avis des tomes 2 et 3 parce que j'ai peur de me faire spoiler mais c'est vraiment une saga que je souhaite lire, c'est très encourageant !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai vraiment hâte de la lire !! :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!