mardi 9 mai 2017

Mon midi, mon minuit de Anna McPartlin


Date de parution : Avril 2017
Editions : Cherche Midi
Nombre de pages : 394 pages

Quatrième de couverture : À la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusqu’alors rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre… 
Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ? 

Mon avis : Avec ce nouveau roman l'auteur nous montre une nouvelle fois qu'elle a l'art de créer des histoires touchantes et drôles autour d'un drame. Comme à son habitude les personnages sont attachants et leurs différences les rend plus riches à nos yeux. 

Malgré le talent indéniable d'Anna McPartlin pour me faire aimer ses livres je dois reconnaitre que j'ai eu du mal avec le début de celui-ci. Je ne saurais dire ce qui m'a réellement déplu, peut être le drame qui survient dans la vie d'Emma est un peu trop cliché. Je ne sais pas mais la suite du livre m'a beaucoup plus séduite. 

A travers l'épreuve qu'endure Emma et ses amis, l'auteur montre les différentes façons de gérer un deuil. Comment apprendre à vivre sans la personne aimée et continuer sa vie. Un roman qui fait du bien grâce au travail de l'auteur autour de ses personnages et de l'optimisme qui se dégage de ce livre. Je prends toujours autant de plaisir à lire l'auteur. La sensibilité et l'humour qu'elle ajoute dans ses livres me touchent à chaque fois. 

"On peut se rappeler les rides creusées par un sourire sur des lèvres aimées ou la manière dont les larmes vous coulaient des yeux. Mais il est ardu de mettre des mots sur la douleur, et dans la vie il y a toujours de la douleur. Elle est aussi naturelle que la naissance ou la mort. La douleur nous façonne, elle nous éduque et nous mate, elle peut détruire comme elle peut sauver. (...) Certaines tragédies sont de notre fait, mais il se produit parfois des événements incontrôlables, et quand cela arrive on en reste le souffle coupé. Le bonheur est un cadeau. Il nous baigne de sa chaleur et nous rappelle l'existence de la beauté. "


    

3 commentaires:

  1. Même si j'ai préféré Rabbit à Emma, j'ai trouvé ce roman vraiment très beau et très mature pour être le premier qu'elle a écrit. L'auteure savait déjà toucher son public à ses débuts et elle n'a, ensuite, rien perdu de son talent :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre et j'ai d'ailleurs préféré celui-ci aux Derniers jours de Rabbit Hayes :)

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as fait craquer, HOP dans ma WL :D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!