mercredi 2 novembre 2016

Hikikomori de Jeff Backhaus

Date de parution : Septembre 2016
Éditions: Milady
Nombre de pages : 288 pages

Quatrième de couverture :« Je ne suis pas entré dans cette chambre un beau jour en fermant la porte derrière moi et en décidant de ne plus jamais ressortir. J’avais besoin d’une journée, pour pleurer seul. Puis d’une semaine. Puis d’un mois. J’étais fatigué, j’ai fait un somme. Quand je me suis réveillé, il faisait noir. Les murs étaient hauts. Il n’y avait plus moyen de sortir. » Voilà trois ans que Thomas Tessler vit reclus dans la chambre de son appartement à New York. Trois ans que sa femme essaie de l’aider à surmonter le drame qui l’a conduit à déserter toute forme de vie sociale en renouant le dialogue avec lui, derrière la porte close. Trois ans qu’elle se heurte à un silence obstiné. Sa dernière chance s’appelle Megumi. Cette jeune Japonaise a fui sa famille quelques années auparavant. La porte close, elle sait ce que c’est : son frère était hikikomori, et elle a tout fait pour le sauver. Le destin de Thomas est désormais entre ses mains.
 
 
Mon avis: A travers ce livre l'auteur nous laisse percevoir toute la souffrance de Thomas. Depuis que son fils est mort il ne sort plus de sa chambre et ne croise plus sa femme qui vit encore avec lui. Cette volonté de se mettre en retrait du monde, qui peut nous surprendre au départ ne l'est pas tant que cela. Thomas nous raconte son histoire, ses émotions et son ressenti. J'ai compris son choix mais il est impossible de vivre de cette manière très longtemps. Trois ans c'est déjà énorme. Megumi intervient alors et va jouer un rôle très important. Ce n'est plus une souffrance que l'auteur nous livre mais deux êtres qui souffrent et qui vont tenter de se reconstruire. Le roman prend une autre tournure avec cette jeune femme et une sorte de danse à trois s'installe. 
 
L'auteur nous délivre quelques unes de ses pensées sur la vie dans ce roman. Des pensées qui font réfléchir et sont intéressantes. Cependant, j'ai ressenti une sorte de lenteur pendant ma lecture. Et, certains passages ne m'ont pas forcément paru essentiels. C'est pourquoi même si ce livre m'a plu il n'est pas pour moi un coup de cœur. C'est un roman touchant et qui saura trouver un écho chez n'importe lequel d'entre nous car tout le monde connait à un moment ou à un autre la souffrance de perdre un être cher. 
 
 ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Milady pour cette lecture et ce partenariat.
 
Un mot sur l'auteur :  Jeff Backhaus a été cuisinier, directeur artistique et pilote professionnel. Il a vécu et travaillé en Corée et vit maintenant à New York. Hikikomori est son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre passage sur le blog!