mardi 14 février 2017

Ne pleure pas de Mary Kubica


Date de parution : Janvier 2017
Editions : HarperCollins
Nombre de pages : 342 pages

Quatrième de couverture : Chicago, en ville. Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Inquiète, Quinn, sa colocataire, prend conscience qu'elle ne sait rien d'Esther : celle-ci a toujours refusé de parler de sa famille, et laisse derrière elle un fouillis qui ne lui ressemble pas - en particulier une lettre qui instille le doute dans l'esprit de Quinn "sainte Esther", comme elle la surnomme, n'est peut-être pas la personne qu'elle croit...

Ailleurs, dans un petit port sur la rive du lac Michigan. Alex Gallo voit entrer une inconnue dans le café tranquille où il travaille. Le genre de jeune femme dont la beauté et le charme font qu'elle ne passe pas inaperçue et ne laisse pas indifférent. Alex a dix-huit ans ; il se laisse envoûter en toute innocence...

Mon avis : Un livre au style d'écriture agréable pour ce thriller qui se veut plein de suspense. C'est en tout cas ce que nous promet la jaquette rouge mise sur le livre.

Esther et Quinn sont colocataires et aussi amies. C'est pourquoi lorsque Quinn découvre qu'Esther a découché sans lui dire et ne rentre pas le lendemain elle s'inquiète. Il est impensable qu'elle soit partie sans la prévenir.
A quelques kilomètres de là Alex, un jeune garçon de 18 ans fait la rencontre d''une jeune femme dont il tombe tout de suite sous le charme. Son nom lui est inconnu mais il la surnomme Pearl. Une femme mystérieuse dont il va tenter de se rapprocher. 

Un roman que j'ai aimé lire pour la qualité de l'écriture. Le travail fait sur les personnages de Quinn et Alex représente la meilleure partie du livre. Mary Kubica a su leur donner de l'ampleur, de la profondeur et surtout une véritable identité. Elle a su jouer sur leur banalité pour mieux la faire ressortir. Ils deviennent alors des héros de tous les jours. Des personnages auxquels on peut s'identifier facilement. 

Cependant, la promesse du thriller avec le suspense haletant laisse à désirer. Dès les premières pages, l'auteur nous plonge dans le coeur de l'intrigue avec la disparition d'Esther. Hélas, la tension attendue n'arrive pas. Je n'ai pas eu la sensation de lire un thriller car je n'ai pas été assez tenue en haleine. Le tout prend plus d'ampleur à la fin du livre seulement. Intéressant mais le dénouement aurait gagné à être moins cliché ou sous forme de série américaine. En bref, une lecture plutôt décevante même si j'ai aimé retrouvé le style de l'auteur. 


   

Je tiens à remercier Babelio et les éditions HarperCollins pour cette lecture et ce partenariat.

3 commentaires:

  1. Petit passage d'une romancière féline. http://chat-pitre.over-blog.com CHRISTINE

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que ce soit une déception pour toi !

    RépondreSupprimer
  3. Dommage, le résumé semblait prometteur :/

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!