lundi 5 juin 2017

Sauveur et Fils tome 1 de Marie-Aude Murail


Date de parution : Avril 2016
Editions : L'école des loisirs
Nombre de pages : 329 pages

Quatrième de couverture : Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme… 
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?


Mon avis : Je découvre cette auteur grâce à ce roman, dans lequel elle met en scène une galerie de personnages qui ont un seul point commun : Sauveur Saint Yves. Un martiniquais qui mesure plus d'un mètre 90 et pèse 80 kg. Derrière cette stature imposante se trouve un homme désireux d'aider ses patients et d'être présent pour son fils Lazare âgé de neuf ans. 

Il s'agit du premier tome d'une série qui en compte trois pour le moment. Marie-Aude Murail aborde des thèmes importants comme le racisme, le mal être adolescent, la pédophilie, les familles recomposées... Tout en s'occupant de ses petits patients (il s'agit surtout d'enfants), Sauveur devra répondre aux questions de son fils concernant sa mère disparue depuis quelques années. Sauveur Saint Yves a épousé une femme blanche et pour certains il a introduit le malheur dans sa maison. Dans ce premier tome il devra faire face à ses anciens démons et pourquoi pas rencontrer l'amour ? 

C'est fin, drôle et touchant et surtout ça donne envie de lire la suite et de savoir ce qu'il va arriver à Saint Yves, son fils et ses patients. 

    

1 commentaire:

Merci pour votre passage sur le blog!