mercredi 30 novembre 2016

La dame qui avait vécu dans les nuages de Maggie Leffler


Date de parution : Novembre 2016
Editions : HarperCollins
Nombre de pages : 353 pages

Quatrième de couverture : A 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin. A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale...


Mon avis : Ce roman est une jolie parution des éditions HarperCollins pour qui aime les romans historiques. J'ai eu quelques difficultés à entrer pleinement dans l'histoire car il me faisait beaucoup penser à un livre de Fannie Flagg, La dernière réunion des filles de la station service qui traite du même thème mais d'une façon différente. Cette comparaison qui s'est imposée à moi ainsi que les longueurs du début du roman ont fait que je ne suis pas de suite entrée dedans. 
Cependant, l'auteur a agréablement construit son intrigue. Les personnages sont plaisants à suivre que ce soit Mary qui a vécu énormément de choses dans sa vie et qui a beaucoup à partager, ou Elyse, une adolescente qui connait ses premiers émois et qui a aussi d'une autre manière des choses à raconter et à partager. Le lien qui se crée peu à peu entre elles est touchant et les chapitres qui reviennent sur la jeunesse de Mary pendant la Seconde Guerre Mondiale nous aide à la comprendre et surtout à comprendre quelle genre de femme elle était. En effet, Mary a été l'une des pionnières en tant que femme pilote. Sa persévérance et sa force de caractère lui ont permis d'aller au bout de ses rêves. A elle à présent d'aider Elyse à réaliser les siens. Une transmission se fait et deux générations se lient. 

L'auteur touche de nombreux thèmes dont la question des origines et du lien à la famille, le rôle des femmes pendant la Guerre et les choix que nous faisons qui, parfois, peuvent hanter une vie. 
C'est un roman que j'ai aimé découvrir et qui m'a étonné par le retournement de situation qui s'y cache, ne l'ayant pas vu venir. Pendant ma lecture j'ai ressenti la sincérité de l'auteur et son envie de partager une histoire qui lui tient à coeur. La fin du roman me l'a confirmé.

   

Je tiens à remercier Babelio et les éditions HarperCollins pour cette lecture et ce partenariat.

3 commentaires:

  1. Cela a été une jolie découverte pour moi aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est-ce que j'ai aimé cette lecture ! <3 Elle m'a également beaucoup rappelé La dernière réunion des filles de la station-service mais de manière agréable. J'ai beaucoup aimé le lien d'amitié qui finit par unir Elyse et Mary :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!