mardi 17 janvier 2017

No home de Yaa Gyasi


Date de parution : Janvier 2017
Editions : Calmann Lévy
Nombre de pages : 450 pages

Quatrième de couverture : Maama, esclave Ashanti, s’enfuit de la maison de ses maîtres Fantis durant un incendie, laissant derrière elle son bébé, Effia. Plus tard, elle épouse un Ashanti, et donne naissance à une autre fille, Esi. Ainsi commence l’histoire de ces deux demi-sœurs, Effia et Esi, nées dans deux villages du Ghana à l’époque du commerce triangulaire au XVIIIe siècle. Effia épouse un Anglais et mène une existence confortable dans le fort de Cape Coast, sans savoir que Esi, qu’elle n’a jamais connue, est emprisonnée dans les cachots du fort, vendue avec des centaines d’autres victimes d’un commerce d’esclaves florissant avant d’être expédiée en Amérique où ses enfants et petits-enfants seront eux aussi esclaves. Grâce à un collier transmis de génération en génération, l’histoire se tisse d’un chapitre à l’autre : un fil suit les descendants d’Effia au Ghana à travers les siècles, l’autre suit Esi et ses enfants en Amérique.

Mon avis : Ce roman est incroyable et je pense n'avoir jamais rien lu de pareil. L'auteur part de l'histoire d'Effia et sa soeur pour la poursuivre sur des générations et des générations. Une construction particulière pour mieux mettre en avant ce qu'ont vécu les Noirs au fil du temps. 

De la guerre que se livre les peuples Ashanti et Fanti au Ghana tout en passant par le commerce qu'ils font avec les Blancs, puis par l'esclavage dans les champs de coton ou dans les mines et, enfin quand les Noirs du Sud ont fuit les lois Jim Crow pour trouver refuge au Nord : De tout temps ils ont été exploités, considérés comme des sous hommes par les blancs.  Mais l'auteur dresse une galerie de personnages battants, plein d'espoir qu'un jour meilleur arrive pour eux. Ce livre nous fait passer par de multiples émotions et sentiments. 
Tout en étant sensible, la plume de l'auteur nous laisse entrevoir les couleurs de l'Afrique, ses traditions, ses croyances. Un beau portrait pour son pays d'origine. 

Un roman qui prend alors tout son sens quand on pense que chaque chapitre se lit de manière à former une histoire propre en soi. Magique. L'auteur, si jeune, a accompli une véritable prouesse.   J'ai adoré suivre les descendants de ses deux soeurs et j'ai vécu une expérience de lecture unique. C'est un coup de coeur absolu pour ce livre qui est une pépite. 




   
Je tiens à remercier les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture et ce partenariat.

3 commentaires:

  1. J'ai très envie de le lire également, et puis la couverture est magnifique.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tellement, tellement, tellement envie de lire ce livre ! :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur le blog!